N°88. Triplez votre CTR tout en diminuant par deux votre CPC. Ça vous intéresse?

Triplez votre CTR tout en diminuant par deux votre CPC. Ça vous intéresseSi vous faites de la publicité sur Facebook, vous savez qu’il y a deux variables qui vous permettent d’être rentables: le CTR et le CPC. Je vous propose de voir comment triplez l’un tout en divisant l’autre par deux . Interessé?

Le maître mot dans la publicité est segmentation. Toucher les bonnes personnes au bon moment est la clé pour une campagne réussie. C’est pourquoi vous faites une grosse erreur si vous n’avez pas plusieurs segments dans vos campagnes de publicités.

Par exemple, une campagne peut être totalement désastreuse sur les hommes mais faire un carton auprès de l’audience féminine. Si vous ne séparez pas ces deux segments pour en analyser les résultats de manière indépendante, vous allez vous dire que la campagne est moyenne et vous allez sans doute l’arrêter. Alors que dans notre exemple, la bonne solution est de continuer cette campagne sur les femmes et trouver un autre angle d’approche qui va plus parler aux hommes.

La segmentation vous permet d’être plus spécifique et cibler des populations sur lesquelles vous êtes rentables.

Et selon Socialbaker, il existe une population sur Facebook qui clique 3 fois plus sur votre publicité et qui achète deux fois plus vos produits: il s’agit de vos fans. C’est tellement évident qu’il fallait y penser.

En divisant vos campagnes entre les segments Fans/Non Fans, vous allez pouvoir dépenser plus d’argent sur le segment de vos Fans afin d’en toucher le plus grand nombre, tout en restant rentable. C’est ça qui est important.

Voilà les chiffres qui étayent l’analyse de SocialBaker:

  • Le CTR moyen pour des non-fans est de 1% alors qu’il monte jusqu’à 2,9% pour les fans
  • le CPC est de 0,11$ pour les fans contre 0,21$ pour les non-fans.

Plan d’action

Juste après avoir pris connaissance sur sujet de l’article de demain, vous allez immédiatement vous connecter à votre compte Facebook pour splitter vos campagnes en deux: un segment fans et un segment non-fans.

Dans une semaine, vous verrez déjà les premiers résultats. Vous allez pouvoir transformer une campagne moyenne en un best seller ultra rentable.

Dans l’article de demain…

Si vous faites de l’emailing, ne manquez par l’article de demain. Parce que nous découvrirons:

  • la pire façon de faire de l’emailing
  • ce qui nous ennuient quand des commerciaux nous appellent chez nous tard le soir pour nous vendre tout et n’importe quoi et pourquoi vous ne voulez par faire ça avec votre newsletter…
  • ce que vous ne faites pas avec les vêtements de votre grand-mère mais que vous faites parfois avec vos emailings
  • la personne avec qui vous ne voulez pas être en conflit car il peut vous empêcher d’envoyer vos emailings
  • le meilleur moyen d’arriver en spam
  • comment arroser d’essence votre image de marque et y mettre le feu

Pour être sûr de ne pas louper cet article, inscrivez vous à notre newsletter. C’est 100% gratuit et vous aurez accès à des contenus inédits réservés aux inscrits. Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici. Ou alors inscrivez vous tout de suite via le formulaire plus bas.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Please copy the string fFVUnb to the field below: