Les trois swing states clefs de la présidentielle 2016 à suivre lors des Midterms

Dans un précédent article nous revenions sur le « Trump Playbook », les techniques et stratégies utilisées par l’équipe Trump dans un grand nombre d’états, comme dans le Michigan ou dans d’autres états identifiés par l’équipe de Trump, notamment dans les états de la Rust Belt fortement touchés par un déclin économique, les populations ont été particulièrement ciblés par des messages promettant un retour à une meilleur fortune et à la création d’emplois.

Trois des états ciblés avaient la particularité d’avoir voté pour Obama en 2012, mais considéré comme gagnable par l’équipe Trump, des « swing states » capables de basculer dans un sens ou dans un autre à quelques années d’écart.

Il s’agit du Michigan, de la Pennsylvanie et du Wisconsin, trois états emportés avec simplement quelques milliers de voix d’écarts entre Trump et Clinton.

Dans le Michigan, 10 704 voix séparents Trump et Clinton

En Pennsylvanie, 44 292 voix d’avance ont suffit à Trump pour l’emporter.Dans le Wisconsin, victoire de Trump avec 22748 voix d’avance.

Assurément ces états feront l’objet d’une attention particulière à la lecture des résultats mardi soir, quel aura été l’évolution de l’électorat, le niveau de mobilisation, quel aura été la participation par type d’électorat?

Ces 3 swings states sont sans aucun doute l’un des clefs des élections de Midterms.

L’équipe DigitaleBox

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin