Inside Hillary For America : Comment l’équipe Clinton prépare les grandes batailles de Mars

Robby Mook strategie hillary clinton data drivenDans un memo à l’attention de l’équipe d’Hillary et ses soutiens, Robby Mook, le stratège politique et Campaign Manager d’Hillary for America reconnait la victoire de l’équipe Sanders et détaille les enjeux des batailles électorales suivants dans les états votants au mois de Mars. Il détaille également la stratégie à adopter dans des états plus urbains et marqués par la diversité que ne le sont l’Iowa et le New Hampshire.

Mook rappelle que l’écart de voix engrangé au sein d’un même état est plus important que d’emporter l’état, un peu comme au « Tour de France », il est agréable de gagner une étape mais la victoire se fait au classement général.

Une stratégie orientée par les données

Pour remporter un maximum de délégation dans les états votants en mars, Mook revient sur l’aspect data-driven de l’organisation de campagne et détaille en 4 points le plan d’actions

1) Une analyse des données pour identifier les zones susceptibles d’apporter un maximum de délégations avec le plus grand écart possible dans la globalité des états votants en mars plutôt que d’avoir une approche état par état. Une fois ces zones identifiées elles auront leur propre plan de bataille data-driven.

2) Des organisateurs rémunérés seront déployés sur le terrain dans les états votants en Mars, pour mener des opérations de prise de contact le plus large possible avec les électeurs dans les zones identifiés en (1).

3) Utilisation ciblée des « campaign surrogates » dans les zones identifiés en (1). (les campaign surrogates sont des porte parole pouvant representer Hillary Clinton sur le terrain, le nombre et la qualité de ses surrogates sont déterminants pour un candidat lui permettant d’évangéliser plus largement).

4) Une campagne de publicité ciblée, relayée par les outils d’optimisation pour s’assurer que les messages touchent bien la catégorie d’électeurs désirée.

Une nouvelle génération de stratège politique « data-driven »

Robby Mook est à l’image de cette nouvelle génération de stratège politique ayant totalement intégré le digital et n’hésitant pas à s’appuyer sur les données pour asseoir leurs stratégies et dérouler un plan d’action « data-driven ».

Le Lab DigitaleBox

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Please copy the string ueDkjH to the field below: