Comment les terroristes ont communiqué pendant la prise d’otage #kenya #westgate

Les shebabs communiquaient en temps réel pendant toute la durée de l’attentat.

Le groupe déjà tristement connu pour avoir twitté les photos des corps des commandos Français lors de l’opération de sauvetage l’an dernier en somalie n’a pas manqué l’occasion de diffuser ses messages de propagande.

Lançant des appels à dieux et donnant des indications vraies ou fausses sur la situation à l’intérieur du mall Westgate. Ils auraient aussi justifié leur intervention comme des représailles aux interventions de l’état kenyan dans le sud somalien.

shabaab2_2679707b - Copie

 

shabaab2_2679707b

 

 

 

 

 

 

Les différents comptes @hsm_press @hsm_pressoffice ont été suspendu directement par Twitter, de plus en plus conscient de la Social War se jouant sur sa plateforme.

Les groupuscules terroristes du monde entier ont désormais intégré les réseaux sociaux dans leurs guérillas, mettant en difficulté les états pris de cours sur la toile, sans réponse adapté à ses messages de propagande adressé directement aux citoyens.

L’armée Kenyane a toutefois communiqué par l’intermédiaire du compte de l’armée qui a insisté sur le caractère lache de l’attaque et voulu rassurer sur la sécurité du territoire.

La croix rouge kenyane a tres vite réagi, déjà tres présente sur les réseaux sociaux, elle a activé ses réseaux et lancer des appels à la mobilisation pour une collecte de fonds et des dons de sang.

DigitaleBox

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Please copy the string 71Y21V to the field below: