Cambridge Analytica – Facebook, ce qui s’est vraiment passé

L’affaire Cambridge Analytica – Facebook a exposé les pratiques douteuses d’une entreprise qui se proclamait à la pointe de la technologie dans son domaine mais aussi la gestion des données Facebook.

Les médias se sont emparés à juste titre du sujet et de nombreux articles ont été produits, dans cet article de blog nous tenons à apporter notre point de vue et apporter des précisions en tant que professionnels du secteurs et éditeur de logiciel de communication politique.

1. Il s’agit s’agit d’un gigantesque piratage de données, un piratage pur et simple, à aucun moment l’accumulation des données de 87 millions de personnes n’a été le fruit d’un quelconque travail de marketing, ni de l’utilisation d’un logiciel ou d’une technologie. Il n’a s’agit que de tromperie et de ruse, des questionnaires sur le réseau facebook publiés par un chercheur en 2014 ont été détournés de leur objet de recherche et ont été purement et simplement revendus à Cambridge Analytica.

C’est un banal piratage de données, ce qui est moins banal est la suite qui en découle, ces données acquises illégalement ont ensuite été sciemment utilisées par Cambridge Analytica dans le but de cibler l’électorat américain lors des élections présidentielles US 2016 tel que l’ont révélé les médias britanniques. Le vol et/ou le recel de données illégalement acquises ainsi que leur utilisation dans un logiciel de stratégie électorale sont répréhensible par la loi dans les pays concernés.

Facebook a donc été hacké, tel que l’ont été avant eux, les Apple, Sony ou autres géants de la tech mondiale, à la décharge de Facebook, la question est qui n’a pas été hacké parmi eux? La question des moyens mis en oeuvre pour la protection des données de leurs utilisateurs est néanmoins posée, se pose aussi de la question du modèle économique de Facebook, il y a t’il eu rémunération, ou un quelconque consentement du réseau social ou ceci s’est il fait à leur insu? L’enquête en cours le dira, ainsi que la responsabilité des uns et des autres.

On peut effectivement douter qu’une multinationale tel que Facebook ai eu un intérêt financier à accorder autant de données à une petite structure tel que Cambridge Analytica, le rapport entre les 2 entreprises est asymétrique…

2.Mais quelle est donc la technologie commercialisée par Cambridge Analytica? Nous nous posons franchement la question, dès 2014, leurs annonces fracassantes ont été accueillis avec étonnement par l’ensemble de la profession. Soit ils avaient 10 ans d’avance sur tous les éditeurs de logiciel du secteur soit les promesses ne seraient pas tenus, nous connaissons la suite, il ne s’agissait que d’une dérive immorale dont personne ne soupçonnait l’ampleur.

Les vidéos publiées par les médias britanniques dans lesquelles apparaissent les représentants de Cambridge Analytica sont effrayantes mais dévoilent aussi la réalité des pratiques de barbouze de cette société, il ne s’agit pas de logiciel ou d’innovation, il est uniquement question de barbouzerie, l’intéressé y détaille par le menu ses méthodes de travail, précise avoir eu recours à des méthodes d’intimidation, de chantage et même l’implication de prostitués. Consternant.

3.Un tel scandale peut-il arriver en France ou en Europe? Tout ceci est totalement illégale en France et dans l’Union Européenne. En France la CNIL mais aussi au niveau européen avec la RGPD, réglementent la profession. En France seules les données pour lesquelles nous avons consciemment donné notre consentement sont utilisables, l’achat de fichiers est tout simplement interdit en communication politique, ce qui est possible pour une entreprise n’est pas possible pour une communication politique, c’est une spécificité française.

Au delà de la réglementation, la mission des éditeurs de logiciel de communication digitale, que ce soit dans le champs politique mais aussi pour l’entreprise, les administrations, associations et médias consiste à permettre à ces organisations de faire connaitre leurs actions, projets, produits et actualités à leurs membres, clients, fans, supporters ou électeurs.

En communication politique la mission d’un logiciel est de mobiliser les électeurs d’un candidat ou d’un parti, pour s’assurer de leur participation, nous nous considérons comme une CivicTech, l’objectif est de recréer de l’engagement citoyen, on le voit sur le terrain lors d’élections partielles à 19% de participation en janvier 2018, la tâche est énorme… On est donc bien loin des présentations fracassantes de Cambridge Analytica sur les « psychographics », cette soi-disant technologie censée être capable d’analyser nos peurs pour mieux nous manipuler.

Le voile est levé sur Cambridge Analytica.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

2018 année de croissance et d’innovation

2017 fut une année de challenge pour DigitaleBox où nous avions pour mission de vous accompagner pour vos échéances électorales et de transformer votre communication politique.
Défi relevé avec 4 candidats à l’élection présidentielle et 149 candidats aux élections législatives et autant d’expériences uniques.
2018 sera une année de croissance et d’innovation pour toute la communauté DigitaleBox avec de nombreuses mises à jour logiciel et nouveautés en communication politique et en communication publique.
Merci d’avoir passé cette année à nos cotés : pour 2018 on fait le pari de vous enmener encore plus loin!
Bien cordialement
L’equipe DigitaleBox
Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Réaction à l’actualité : Vos questions, nos réponses, notre adn

digitalebox-fond-blanc - Copie (2)English Below

Chers amis,

Nombreuses ont été les réactions suite aux annonces hier soir de notre concurrent direct, amorçant une période de changement et impactant de nombreux projets et modèles d’affaires.

Il ne s’agit pas là de répondre aux questions qui leurs sont posés, ce serait déloyal et ce n’est pas le propos. Il s’agit de répondre aux questions que vous nous avez posées, sur vos projets, nos projets communs. Lire la suite

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Da Gestão Comunitária à organização de comunidades @inevenio

Comunicado de imprensa, DigitaleBox                                                  Neuilly sur seine, 23 de Outubro de 2014

Da Gestão Comunitária à organização de comunidades

Um Community Manager gere com alguma dificuldade até uma dúzia de ferramentas diariamente. Gratuitas se básicas ou freemium/pagas se mais avançadas, em todos os casos, isso custa-lhe pelo menos o tempo necessário para aprender a domina-las e, em seguida, a mantê-las.

Da publicação, moderação e análise nas redes sociais à reputação on-line, passando pela gestão de eventos e campanhas e-mail ou SMS, até às ferramentas de crowdfunding, o community manager é o campeão mundial de gestão do tempo ou então colapsa naturalmente sob o trabalho.

O mais grave na dispersão de ferramentas, para além da carga de trabalho que isso representa, é a impossibilidade técnica de as sincronizar. Elas não comunicam entre si, a mão esquerda ignora o que a mão direita faz.

DigitaleBox abraçou a missão de fazer passar a gestão de comunidades a organização de comunidades, através da criação de uma única base de dados conectada ao conjunto de ferramentas sociais.

A partir do interface DigitaleBox, o community manager pode gerir facilmente uma campanha digital inovadora, nas redes sociais, usando os dados disponíveis.

A solução DigitaleBox, em modo SaaS, permite organizar as comunidades nas redes sociais e endereços e-mail, gerir as comunicações alvo por emailing, mensagens privadas ou SMS, gerir os seus membros, fãs e clientes, numa plataforma web que oferece funcionalidades avançados de organização e gestão on-line de eventos ou a angariação de donativos.

« Antes de DigitaleBox era impossível chegar a um tal nível de funcionalidade sem uma equipa completa a gerir as muitas ferramentas assim como um orçamento de campanha considerável, excluindo muitos utilizadores. A nossa missão é democratizar os sistemas de organização de comunidades, de dar acesso à tecnologia ao maior número, quer se trate de uma ONG, de um candidato a uma eleição local ou nacional, de uma empresa de negócios ou de uma administração, independentemente do seu orçamento de campanha.

Hoje as ferramentas de organização das comunidades estão a revolucionar as campanhas on-line. Os dados e a organização em linha são as duas novas chaves para uma estratégia digital bem-sucedida.”, explica Vincent Moncenis, fundador da DigitaleBox.

Sobre a DigitaleBox

A solução (SaaS) DigitaleBox, é um interface de campanha digital para empresas e administrações, ONGs ou organizações políticas, permitindo-lhes organizar e reunir uma comunidade em torno de uma causa, projeto ou paixão/centro de interesse. DigitaleBox é uma startup inovadora francesa com sede em Neuilly sur Seine.

Para mais informação visite http://digitalebox.fr/ (em francês) ou http://www.inevenio.com (em português) ou siga o nosso fil twitter @digitalebox, @inevenio e @formatu

Contactos

France:            DigitaleBox SASU contact@digitalebox.fr

Portugal:         inEvenio info@inevenio.com | T. +351 933 056 961

community manager portugal social media porto lisboa

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

DigitaleBox parmi les 4 startups à découvrir ce week end sur @bymaddyness

DigitaleBox est retenue parmi les 4 startup à découvrir ce weekend sur Maddyness!

Votez pour la startup de votre choix!
// https://poutsch.com/question/1036853

Maddyness propose, tous les vendredis, une veille des 4 startups à découvrir pendant le weekend, à tête reposée. Le but est de faire découvrir rapidement des startups ou des initiatives innovantes que la rédaction a spécialement repérées, et pour lesquelles, vous pouvez voter avec le module de vote Poutsch, à la fin de l’article. A la Une de votre veille startup de la semaine: Global Exam, CapitalData, WebUp et DigitaleBox!

DigitaleBox parmi les 4 startups à découvrir ce week end sur @bymaddyness logiciel d'organisation de communautés sur les réseaux sociaux pour les community managers

 

 

Pour tout renseignement complémentaire ou pour être contacté par notre équipe, remplissez le formulaire suivant.

[contact-form][contact-field label=’Name’ type=’name’ required=’1’/][contact-field label=’Email’ type=’email’ required=’1’/][contact-field label=’Telephone’ type=’text’ required=’1’/][contact-field label=’Website’ type=’url’/][contact-field label=’Comment’ type=’textarea’/][/contact-form]

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Communiqué de presse: DigitaleBox, systeme d’organisation de communautés

Communiqué de presse, Neuilly sur seine, le 18 Novembre 2013

DigitaleBox
Système d’organisation de communautés.

DigitaleBox est l’éditeur français du système d’organisation de communauté, COS (Community Organizing System), la solution disponible en Software as a service (Saas) permet à une ONG, organisation politique, entreprise ou administration d’organiser une communauté sur les réseaux sociaux et d’utiliser les données mises à disposition.Avant DigitaleBox il était impossible d’arriver à un tel niveau de fonctionnalités sans avoir une équipe technique complète ainsi qu’un budget de campagne considérable, excluant de fait de nombreux utilisateurs. « Notre mission est de démocratiser les systèmes d’organisation de communautés, de donner accès à la technologie au plus grand nombre, qu’il s’agisse d’une ONG, d’un candidat à une élection locale, d’une PME ou d’une administration, indifféremment de leurs budget de campagne » explique Vincent Moncenis, fondateur de DigitaleBox.
DigitaleBox a dimensionné le système d’organisation de communauté aux besoins d’une campagne web française tout en respectant les recommandations de la CNIL.
L’apparition de solutions innovantes COS coïncide avec  l’avènement du big data et la prise de conscience des décideurs de l’intérêt de traiter les quantités de données collectées sur les réseaux sociaux.

DigitaleBox permet à une organisation et à ses leaders de fédérer leurs communautés sur les réseaux sociaux autour d’une cause ou d’un projet, de réaliser une campagne web orientée par la data en impliquant au maximum les membres de la communauté, en mettant à leur disposition le plus grand nombre d’outils web.
DigitaleBox permet de constituer un carnet d’adresse 2.0 mis à jour en temps réel, de réaliser des communications ciblées orientées par les données, de mobiliser vos sympathisants sur votre interface web.

A propos de DigitaleBox
DigitaleBox est le système d’organisation de communautés français, une interface de campagne web permettant d’organiser, de rassembler une communauté autour d’une cause, un projet.
DigitaleBox est une startup innovante française, basée à Neuilly sur seine.
Pour plus d’informations visitez http://digitalebox.fr/ ou suivez notre fil twitter @digitalebox

Contacts

DigitaleBox SAS U
Contact@digitalebox.fr
01 71 02 01 17
20 rue chartran – 92200 Neuilly sur seine

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Qui sera la premiere à se faire applaudir sur Thunderclap? #anne_hidalgo @nkm_paris #municipales2014

Les réseaux sociaux permettent à tout le monde de s’exprimer mais tout le monde n’est pas écouté. Thunderclap a résolu le probleme en créant la premiere crowdspeaking platform permettant à foule d’exprimer le meme message au meme moment, un simple message repris par la foule.

Jack Hidery, le tech-entrepreneur candidat à la Mairie de New York City n’a pas tardé à intégrer l’outil dans sa stratégie de communication https://www.thunderclap.it/projects/3396-back-jack-to-savenyc?locale=en

Qui sera le premier candidat en France à lancer sa campagne sur Thunderclap? Sans aucun doute les équipes respectives des deux candidates parisiennes Hidalgo et Nkm rivalisant d’ingéniosité ne tarderont pas à s’approprier l’outil.

Bon tonnerre d’applaudissement à tous !

DigitaleBox

20130904-203123.jpg

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin