Techpol : Black Twitter un phénomène 2.0 d’un tout nouveau genre.

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format', 'language', 'post_translations') AND tr.object_id IN (2739, 3213, 1573, 1950) ORDER BY t.name ASC

black twitter digitalebox advocacy digital activismBlack Twitter est un phénomène 2.0 d’un tout nouveau genre.

Né des drames récents entre la police américaine et des membres de la communauté noire dont les images et témoignages ont scandalisé l’Amérique et le monde. Black Twitter est présenté comme la voix de la communauté noire américaine, Le phénomène agrège les tweets d’anonymes et personnalités, les différents hashtags (fils de conversation) pour chaque cause ou évènement.

Black Twitter est différent des autres mouvements d’activisme digital vu jusqu’ici. Décryptage d’un phénomène qui prend de l’ampleur, en pleine campagne présidentielle américaine.

  1. Black Twitter n’est pas éphémère, ce n’est pas un énième #bringbackourgirls qui s’éteindra dès que les rédactions des médias traditionnels se seront lassé d’en parler. Black Twitter est la rencontre de problèmes de fonds récurrents vécus par une communauté et l’avènement de l’activisme digital.
  2. Black Twitter n’est pas une organisation, ni un parti, ni un lobby classique, pas de cartes de membres, pas d’inscription requise, Black Twitter est la somme des voix des anonymes et sympathisants usant de leurs 140 caractères en soutien à la communauté noire.
  3. Black Twitter rentre dans la culture populaire. La communauté noire se rend sur Black Twitter pour des raisons diverses et variées, certains thèmes de conversations sont moins sérieux que le racisme ou les inégalités, certaines personnes se rendent sur Black Twitter aussi pour s’informer des évènements de la communauté, se tenir au courant des dernières musiques du moment ou encore live tweeter, commenter une émission TV.
  4. Black Twitter fait l’opinion, exemple intéressant lors du drame de Charleston, la tuerie a rapidement envahi les conversations sur les réseaux sociaux et les « live » des chaines d’information sous la définition #CharlestonShooting, Black Twitter l’a rapidement requalifié de #CharlestonMassacre. Black Twitter a redéfini la tendance de conversation sur le réseau social et également rapidement fait évolué le regard des éditorialistes sur la tuerie de charleston, annoncé d’abord comme un Shooting mais ensuite perçu par l’opinion publique comme un massacre.
  5. Black Twitter, une influence déjà analysée. Black Twitter a pris conscience de son pouvoir, déjà des voix (des tweets) s’élèvent pour mettre en avant d’autres sujets que les violences policières, Black Twitter souhaite utiliser son nouveau pouvoir pour traiter des sujets qu’il juge édulcorés par les médias traditionnels voir ignorés. De l’autre côté les medias traditionnels ont pris conscience du phénomène, à tel point que le LA Times a embauché un journaliste pour couvrir le sujet (nouvelle controverse) LA Times Hires #BlackTwitter Reporter: Is This Good, Bad, Or Complicated?

Avec Black Twitter nous découvrons un tout nouveau degré d’activisme sur les réseaux sociaux, capable de durer dans le temps, de se structurer, de faire l’opinion et d’avoir un véritable impact sur les autres médias.

Les conversations Black Twitter sont déjà analysées, « data-miné » par les enseignes et les médias en recherche de tendances, contenus et idées. Les tendances BlackTwitter sont chaque soir dans le top des tendances US. Il sera intéressant de voir le poids de ce tout nouveau phénomène dans la campagne présidentielle US 2016, qui s’annonce déjà comme plus digitale que jamais.

Le Lab DigitaleBox

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin
Posté dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string R7DSeg to the field below: