N°91. Dites oui à l’effet de négativité

En tant que Community manager, une de vos tache consiste à fédérer une communauté.

Le problème, c’est que ce n’est pas si facile. Parfois, on a du mal à comprendre l’attitude des gens. Et c’est normal, le genre humain est complexe. Les gens peuvent changer d’avis très facilement et cela peut en devenir déconcertant. Et si je vous disais qu’il existe un moyen d’ancrer une conviction plus fortement dans l’esprit des gens, est-ce que cela pourrait vous servir dans votre mission de CM? Voyons cela…Dites oui à l’effet de négativité

Dans cet article, je vais vous parler de l’effet de négativité. Ce principe a été mis en lumière par deux chercheurs: Georges Bizer et Richard Petty.

Voici l’expérience qu’ils ont menée:

L’effet de négativité

Ils ont simulé une campagne électorale entre deux candidats: Smith et Bradesen.

Phase 1

Lors de la phase 1 du test, ils ont montré des clips vidéos pro-Smith au groupe 1 et des clips vidéo anti-Bradesen au groupe 2.

Puis ils ont fait un sondage d’intention de votes. Sans surprise, dans les deux groupes, le candidat Smith obtient le plus de suffrage.

Phase 2

Commence alors la phase 2 de l’expérience. Les chercheurs ont montré aux deux groupes (les groupes 1 et 2) des clips vidéos anti-Smith.

Ils ont effectué un nouveau sondage pour connaitre les intentions de vote des deux groupes. Et là, les résultats sont étonnants…

Le groupe 1 ( phase 1 pro-Smith puis phase 2 anti-Smith) ont clairement voté pour Bradesen. Ils ont complètement changé d’opinion.

Mais dans le groupe 2 (phase 1 anti-Bradesen puis phase 2 anti-Smith), les votes sont restés en faveur du candidat Smith. Malgré le fait qu’ils viennent de voir des clips anti-Smith, le fait d’avoir construit en premier lieu une image négative de l’autre candidat les a conduit à développer une allégeance à Smith plus forte que s’ils avaient au préalable simplement construit une image positive du premier candidat (comme le groupe 1).

Conclusions

En d’autres termes, quand on se positionne contre quelque chose, on ancre plus profondément notre conviction. On est moins amené à changer d’avis.

Intéressant, mais comment l’utiliser dans ma stratégie de CM?

Utiliser l’effet de négativité en tant que Community manager

Imaginez que vous puissiez fédérer votre communauté contre quelque chose ou quelqu’un et que vous réussissiez à placer votre marque ou votre produit en tant qu’alternative positive. Le sentiment d’engagement de votre communauté envers votre marque serait plus profondément ancré chez eux. Vos fans seraient moins enclins à se détourner de votre marque. Ils pourraient même se transformer en ambassadeurs de votre marque.

Cela vaut le coût d’être essayé, non?

Restez connecté…

Dans l’article de demain, nous verrons justement comment identifier les ambassadeurs de notre marque. Dans cet article:

  • vous pourrez faire la différence entre un fan absolu de votre marque et un ambassadeur
  • je vais vous montrer la méthode exacte pour débusquer les ambassadeurs au sein de votre communauté.

A demain
Pour être sûr de ne pas louper cet article, inscrivez vous à notre newsletter. C’est 100% gratuit et vous aurez accès à des contenus inédits réservés aux inscrits. Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici. Ou alors inscrivez vous tout de suite via le formulaire plus bas.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 6mJI4h to the field below: