N°74. A ne surtout pas faire dans vos emails…

L'erreur commune dans vos emails...Une communauté se gère aussi par email. De nombreux CM se voient aussi attribuer la gestion des newsletters. C’est peut être votre cas. Dans cet article, nous allons voir une erreur commune et pourtant facilement évitable.

Quand vous envoyez un email, c’est pour une raison (sinon, il faut sérieusement repenser votre stratégie emailing!). Dans votre email, vous demandez au destinataire d’effectuer une action. Cela peut être n’importe quoi: Un achat, une visite, un clic, un abonnement… Vous avez donc un Call-to-action (CTA) dans votre email pour inciter les gens à effectuer l’action désirée.

Ce call-to-action prend le plus souvent la forme d’un bouton coloré (c’est une bonne idée de tester ces couleurs d’ailleurs).

Mais vous êtes vous demandé ce qu’il se passe quand l’internaute ne télécharge pas les images de votre email?

En 2015, seulement 25% des internautes optent pour l’affichage automatique des visuels des e-mails reçus. (D’après le site Dolist.net). Cela veut donc dire qu’une part importante des gens ne voient pas le gros bouton de votre call-to-action. C’est un vrai problème parce que c’est pour cela que votre email a été envoyé.

La solution?

Il en existe deux selon moi.

1/ D’abord, utilisez la balise Alt de vos images. C’est ce qui s’affiche quand l’image n’est pas téléchargée. Inscrivez-y votre call-to-action.

2/ Puis, doublez toujours votre bouton de call-to-action par du texte qui incite à la même action. Ainsi, si l’internaute ne voit pas le bouton, vous gardez une chance qu’il lise le texte.

Il est primordial de vous mettre à la place de vos utilisateurs. Testez vos dispositifs de temps en temps. Ainsi, vous pourrez améliorer l’expérience utilisateur.

A demain pour un nouveau conseil CM.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string K6cFIJ to the field below: