N°71. Comment booster de 20% vos emailings en 5 minutes?

Astuce pour booster votre taux d'ouvertureSi vous êtes Community manager, vous êtes probablement très attentifs à Facebook, Twitter et Instagram. Mais de plus en plus souvent, les CM se voient attribuer la gestion des bases de données emails de leur entreprise.

C’est une évolution que nous constatons régulièrement et qui nous fait dire que dans quelques temps, le CM et le responsable Webmarketing ne feront plus qu’un au sein de l’entreprise. Mais c’est un autre débat.

Aujourd’hui, je voudrais vous donner une astuce sous-estimée pour booster vos emailings jusqu’à 20%. Vous allez voir, rien de compliqué. Vous allez pouvoir le tester dans les 5 prochaines minutes.

L’astuce, la voici:

Quand on parle d’emailing, on parle souvent de taux d’ouverture. C’est en effet un des paramètres les plus importants car il conditionne la suite des résultats (clics et transformations).

Et quand on parle de taux d’ouverture, on parle tout le temps de l’objet. Encore une fois, à juste titre, puisque c’est l’objet qui va conditionner l’ouverture de l’email ou non.

Mais il y a un autre facteur qui est important et qui pourtant est souvent délaissé: il s’agit du nom de l’expéditeur. En effet, quand vous recevez un email, vous voyez l’objet dans votre boite de réception, mais vous voyez aussi le nom de l’expéditeur. Et c’est un des leviers d’ouverture ou non de votre email.

Vous allez donc tester les noms d’expéditeurs lors de votre prochain envoi de newsletter afin de mesurer l’impact sur les taux d’ouvertures.

Il y a plusieurs choses à tester selon moi:

la syntaxe:

D’après mes tests, celle qui fonctionne le mieux est « [Prénom] de [Nom du site] ». Mais cela peut fortement varier selon la notoriété de votre marque. Vous pouvez tester aussi l’inverse « [Nom du site] – [Prénom] »

Féminin ou masculin

Au moment de décider du prénom que vous allez employer, vous pouvez choisir le sexe de l’expéditeur. Vaut-il mieux un prénom féminin ou un prénom masculin? Encore une fois, cela dépend de votre marque, de vos produits et de votre audience. Donc testez le. Faites deux versions de votre emailing avec un prénom masculin et un prénom féminin et observez celui qui marche le mieux.

La consistance

Une chose que j’ai remarquée est assez contre-intuitive. Les gens aiment la stabilité, mais ils sont terriblement attirés par le changement. A vous donc de tester si le fait de conserver tout le temps le même nom d’expéditeur est plus bénéfique pour votre taux d’ouverture qu’une rotation par exemple. Parfois, un nouveau prénom peut attirer l’oeil. A vous de tester.

Si vous appliquez ces quelques astuces sur les noms d’expéditeurs, vous allez augmenter vos taux d’ouverture et ainsi booster vos emailings. Ne négligez pas l’impact de ces petits changements; j’ai parfois vu des bons de 20 à 30% rien qu’en mettant un prénom féminin au lieu du masculin. Alors testez-le et augmentez la performance de vos campagnes.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string LmrIhu to the field below: