N°36. Comment tirer le maximum du trafic venant des réseaux sociaux?

trafic réseaux sociauxSi vous êtes Community manager, l’objectif qu’on vous a fixé est peut-être d’amener du trafic vers votre site web.

Les réseaux sociaux sont une bonne source de trafic. Encore faut-il bien les utiliser…

Une étude américaine a montré que le trafic provenant des réseaux sociaux superforme le trafic global du site entre 15h et 01h du matin.

C’est une indication intéressante mais que comme d’habitude, je ne vous recommande pas de suivre à la lettre. Pourquoi?

Parce que si ce genre d’études sont très enrichissantes, elles ont plusieurs défauts:

  • Elles sont américaines et concernent donc une autre mentalité que la notre.
  • Elles sont réalisées avec sérieux (sinon, je n’en parlerais pas ici), mais il existe peut être des biais au moment de l’implémenter chez vous. Par exemple, il suffit que votre thématique ait un comportement un peu spécifique et les résultats de l’étude ne vont pas vous aider.

C’est pourquoi je recommande de procéder à votre propre étude avec vos propres datas.

Voici comment procéder:

Dans Google Analytics, vous allez comparer le trafic provenant des réseaux sociaux au trafic du site en général.

Vous allez ainsi mettre en lumière les moment où votre audience est active sur les réseaux sociaux.

A partir de là, deux choix s’offrent à vous:

1/ Les heures actives

Vous profitez de cet élan en programmant vos publications sur les plages horaires d’activités de votre audience. Vous pouvez le faire très facilement depuis notre outil Digitalebox. (cliquez ici pour ouvrir un compte freemium gratuit et commencez tout de suite)

2/ Les heures creuses

Vous vous focalisez sur les moments où votre audience ne réagit pas sur les réseaux sociaux. Et vous vous posez la question: Que pourrais-je faire pour intéresser mon audience pendant ces heures creuses.

Vous pourriez par exemple:

  • Reposter les meilleurs contenus pendant ces heures creuses afin de doper l’engagement avec du contenu que vous savez de qualité.
  • ou proposer des promotions flash valables uniquement sur ce laps de temps. Ça va booster l’activité de votre audience qui voudra en profiter.

Je vous conseille de procéder dans cet ordre. 1ere option, vous vous focalisez sur ce qui marche pour enfoncer le clou, vous obtiendrez plus de résultats. (Gagner 10% de 1000 vaut mieux que de gagner 20% de 100.)

Pour autant, la seconde option n’est pas à négliger. En effet, il y a fort à parier que vos concurrents ont remarqué ces temps forts et temps faibles sur les réseaux sociaux. Ils postent sans doute leurs contenus pendant les heures actives. Vous avez donc un boulevard en dehors de ces plages horaires pour toucher votre audience. Il y aura moins de cible, certes, mais vous serez un des seuls à leur parler…

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string BQ3mHX to the field below: