N°67. Pourquoi vous êtes trop dépendant de Google et Facebook et comment vous en prémunir?

Pourquoi vous êtes trop dépendant deEn tant que responsable webmarketing ou community manager, vous travaillez forcément avec Google (pour le SEO ou le SEM) et avec Facebook pour construire votre communauté et diffuser le message de votre marque.

Ce sont des alliés puissants qu’il ne faut pas négliger. Mais sont-ils vraiment des alliés fiables? Rien n’est moins sur….

Rappelez vous la panique quand Google a modifié son algorithme (les gentils penguin et panda…). Tous les efforts entrepris par beaucoup de marques pour se retrouver sur la première page du moteur de recherche américain ont été réduits à néant par ce changement du jour au lendemain….

Ou plus récemment quand Facebook modifie ses règles sur le reach organic? (relisez notre article à ce propos). Après avoir passé énormément de temps (et souvent d’argent) à construire votre communauté, vous devez maintenant payer pour pouvoir leur parler…Du jour au lendemain. sans rien pouvoir y faire.

Vous êtes démunis contre ces changements car ils sont décidés par des firmes sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle. Et c’est très dangereux pour votre business.

Voici donc deux conseils à lire absolument si vous ne voulez pas constater les dégâts une fois qu’il sera trop tard…

1/ Vous devez diversifier vos actions. Comme le dit le vieil adage: « Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ». Ne misez pas toute votre stratégie sur le SEO ou le SEM pour Google. Sur les réseaux sociaux, ne vous focalisez pas sur une seule plateforme. Soyez présent sur au moins 3 réseaux différents. Ainsi, si une de ces entreprises décide unilatéralement de modifier ses règles, vous pourrez toujours vous rabattre sur les autres plateformes. Et votre business sera moins impacté (il le sera forcément (on vous prive d’une source de trafic), mais dans une moindre mesure)

2/ Développez votre mailing list

Avoir une mailing list est une des seules façon de se prémunir du dictât de Google ou de Facebook. En effet, vous pouvez contacter vos abonnés quand vous le souhaitez, même si Google a bloqué votre compte Adwords ou que Facebook a encore changé ses règles d’utilisation. C’est d’ailleurs l’idée fondatrice des sites de ventes privées. Il se trouve que ce concept est aussi excellent d’un point de vue marketing, mais à la base, il a été mis en place pour s’émanciper de Google.

Vous pouvez relire cet article du blog qui vous explique comment vous pouvez exfiltrer les internautes des réseaux sociaux vers votre mailing list.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

N°28. Testez le Green Content pour donner une seconde vie à vos contenus

Green Content recycler vos contenus digitalebox.frSi votre stratégie de Community management s’appuie sur du content marketing, vous avez peut être le même problème que la plupart des CM que je connais.
Ce problème, c’est la durée de vie de leurs contenus.
Vous passez du temps à produire un contenu de qualité, vous y mettez tout votre cœur. Et vous êtes satisfait du résultat. D’ailleurs l’article marche bien, les gens le partagent et vous obtenez des likes et des retweets.
Et puis ça s’arrete. Pas d’un coup. Mais progressivement. Et ça va quand même relativement vite… Lire la suite

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

N°24. #Instagram ou #Facebook pour le trafic organic?

Trafic-organic-facebook-vs-instagramSi vous suivez ce blog (et on espère que vous le suivez: inscrivez vous à la Newsletter pour ne rater aucun article), vous vous souvenez que dans le conseil du jour n°19, on vous disait que sur Facebook, le trafic organic était en chute libre.
On vous a donc conseillé d’aller chercher du tafic organic ailleurs.

Et on nous a demandé (et vous vous posez aussi peut-être la question): où aller chercher ce trafic?

Instagram pourrait être une bonne option. Voici pourquoi… Lire la suite

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin